La prise de tête

prisedette.bmpLa sagesse se balade sur son chemin bien tracé lorsqu’elle sent comme un souffle dans son cou :

La sagesse : Qu’est-ce que vous avez à me souffler dans le cou ?

La sensualité : Je passais par là, je me suis dis que ça pourrait vous faire plaisir.

La sagesse : Le plaisir est une tentation que j’évite merci.

La tentation : quelqu’un m’appelle ?

La sagesse : Oh vous ça va bien retournez d’où vous venez !

La tentation : Ah je regrette Madame mais c’est vous même qui m’avez citée !

La sensualité : Oui c’est vrai, d’ailleurs moi je ne faisais que passer si ça dérange je m’en vais. Avec moi pas de prise de tête.

La prise de tête : Ah mais c’est que justement ça ne se passe pas comme ça c’est trop facile mesdames. Ma chère petite sensualité tu t’es glissée dans le cou de Madame Sagesse ce qui forcément appelle à la tentation d’où l’intervention de celle-ci et par là même…

 La sagesse : Taisez-vous d’abord personne ne vous écoute ici et qui vous permet de nous tutoyer ?

 La prise de tête : c’est que je vis dans votre conscience, je vous connais par cœur, je vous suis pas à pas depuis votre naissance. Je vous rappelle au passage que grâce à moi vous avez souvent évité bien des déboires, souvenez vous quand…

la sagesse – la sensualité – la tentation : STOP !

La sensualité : Bon alors et moi qu’est-ce que je fais ? Je reste ou je pars souffler ailleurs ?

La tentation : Tu restes bien sûr, tu viens à peine d’arriver prends le temps de t’installer, tu connais ton boulot quand même. Je t’attends je ne bouge pas.

La sagesse : Ben oui c’est ça faites comme si je n’étais pas là. J’ai peut-être mon mot à dire !

La prise de tête : Je ne pense pas désolée. Il ne fallait pas laisser le souffle atteindre votre cou. Admettez que vous êtes curieuse de savoir ce que pourrait vous apporter cette douce sensualité.

La sagesse : Admettons en effet et après ?

 La tentation : Et bien comme je suis un être très serviable, je pourrais intervenir en me glissant à mon tour dans votre inconscient et vous aider à prendre certaine décision. Pour votre plaisir bien sûr.

 La sagesse : Vous savez ce que j’en fait du plaisir…

La prise de tête : Et bien vous qui êtes si sage, permettez-moi (notez bien que je vous vouvoie à présent) de vous faire remarquer que le plaisir est peut-être justement ancré quelque part dans votre inconscient et que…

 La révélation : Et que tu te tais parce que c’est mon tour. En résumé ma chère sagesse tu peux rimer avec plaisir sans risquer de te perdre.

La sagesse : impossible, d’ailleurs plaisir ne rime pas avec sagesse, souffrir oui.

La tentation : Et allégresse quand faites vous ?

La révélation : Très juste Tentation. Allégresse rime avec sagesse vous ne pouvez en dénier.

La sagesse : Bon admettons. Et mon chemin, tout tracé devant moi si je dois dévier pour rencontrer cette allégresse, je me perds non ?

La prise de tête : Cette dernière remarque mérite une attention particulière, je crains que tu ne puisses en effet t’écarter de ta ligne puisque sagesse tu es. Mais si on considère que ton inconscient cultive depuis un certain temps, voire même depuis toujours, cette recherche du plaisir et que ce plaisir ne peut se cueillir qu’en empruntant cette déviation…

La sensualité : Déviation que je me propose de te faire découvrir

La prise de tête : Je peux savoir pourquoi on me coupe toujours la parole ?

La sagesse – la sensualité – la tentation – la révélation : Parce que tu nous prends la tête !

Publié dans : NOUVELLES |le 22 février, 2009 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

livres d'occasion bouquinsd... |
Stephan LEWIS - fantastique |
silentenigma |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entre deux nuages
| Lectures d'haabir
| Dans le Jardin des mots